Accueil

Pour Préserver et Développer la Haute Qualité de l’Art du Pilates

La FPMP

INFORMATIONS COVID-19
FAQ administratif

Chers adhérents et professionnels du Pilates,

Face à cette situation de crise sanitaire sans précédent, notre activité d’enseignement est actuellement très impactée. Cela génère beaucoup de questions et les réponses qui circulent sont éparpillées et pas toujours exactes. 

Vous trouverez via la page dédiée à la FAQ, l’ensemble des informations qui nous semblent pertinentes pour notre profession : indemnités journalières, documents à remplir, impôts, assurance, etc…

Toute l’équipe du Conseil d’Administration de la FPMP veillera à la mise à jour de ces informations régulièrement.

Accéder à la FAQ

 

 

informations du ministère des sports – 25/09/2020

Les restrictions concernant les équipements sportifs

  • Les Equipements couverts de type X (gymnases…)

Les mesures prises visent à limiter la propagation du virus dans les lieux clos où la distanciation sociale et le port du masque ne sont pas possibles, les salles de sport et de manière générale toutes les activités sportives en salle à destination d’adultes vont devoir cesser momentanément dans les zones d’alerte renforcée et les zones d’alerte maximale.

Les gymnases et tous les équipements couverts, comme les salles de sport (ERP de type X) sont donc fermés dans les zones d’alerte renforcée et les zones d’alerte maximale.

Toutefois, des publics prioritaires pourront continuer d’y exercer leur pratique d’activité sportive au titre d’une continuité éducative, professionnelle ou de haute performance : scolaires, mineurs pratiquant en association sportive, sportifs de haut niveau et espoirs, sportifs professionnels, personnes en formation professionnelle ou universitaire (STAPS).

Pour les salles de sport privées, qui se trouvent dans une situation économique particulièrement difficile, des mesures de soutien économique seront déployées par le Gouvernement, qui procède actuellement à des échanges quotidiens avec ses acteurs pour trouver les dispositifs les plus pertinents.

 

  • Les Equipements en plein air de type PA (stades…)

Les équipements de type PA (plein air) ne sont pas concernés par ces restrictions. Pour tous les publics (mineurs et adultes) et dans toutes les zones, la pratique sportive encadrée (en association ou dans le temps scolaire) reste autorisée sur tout le territoire dans les équipements sportifs en plein air (bases de loisirs, stades ouverts, courts de tennis, golfs…).

Pour l’ensemble des établissements où la pratique sportive reste possible, la Ministre rappelle :

  1. Que le masque ne doit pas être porté dans le cadre de la pratique sportive ;
  2. Que tous les équipements sportifs sont soumis à un protocole sanitaire strict, qui doit être respecté ;
  3. Que les gestes barrières et les mesures de distanciation physique spécifiques doivent y être parfaitement respectés, sauf lorsque la nature de l’activité ne le permet pas.
  • Les établissements du ministère chargé des Sports (CREPS, INSEP et écoles nationales)

L’activité dans les établissements du ministère se poursuit au titre de la continuité de haute performance et professionnelle pour les résidents habituels (haut niveau, formation continue ou professionnelle). Les publics extérieurs occasionnels ne seront toutefois momentanément pas admis.

  • Pratique sportive auto-organisée

Le ministère chargé des Sports rappelle que la pratique sportive autonome a toujours été autorisée – et ce sans le masque – dans l’espace public. Naturellement, elle se poursuit donc, dans le respect des limites de rassemblements de 10 personnes (en zone verte et en zone d’alerte, tout rassemblement supérieur doit être déclaré au préfet)

Renforcement du dispositif de soutien aux entreprises impactées par les nouvelles restrictions d’accueil au public

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Roxana Maracineanu, ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, ont tenu aujourd’hui une nouvelle réunion avec les fédérations professionnelles.

Avec Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, les ministres ont précisé le renforcement du dispositif de soutien aux entreprises et associations impactées par les nouvelles restrictions d’accueil au public liées à l’état de la situation sanitaire dans certains territoires.
1. Le renforcement du volet 1 du fonds de solidarité
Pour les entreprises de moins de 20 salariés qui ont un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros, il est prévu une évolution de l’accès du volet 1 du fonds de solidarité.

  • pour les entreprises fermées administrativement : le fonds de solidarité prendra en charge
    la perte de chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier jusqu’à 10 000 euros sur un mois pendant
    la durée de fermeture. Jusqu’alors, le volet 1 du fonds de solidarité permettait une aide
    mensuelle de 1 500 euros.
  • pour les entreprises des secteurs S1 et S1 bis, notamment les bars devant fermer à 22h00
    et les activités impactées par l’abaissement de la jauge à 1 000 personnes pour les
    rassemblements, qui justifient une perte de chiffre d’affaires supérieure à 80%, le fonds de
    solidarité prendre en charge la perte de chiffre d’affaires jusqu’à 10 000 euros dans la limite de
    60% du chiffre d’affaires.
  • les autres entreprises bénéficiant du plan tourisme, HCR, culture, événementiel et sport
    des secteurs S1 et S1 bis auront toujours accès au volet 1 du fonds de solidarité, dans sa
    forme actuelle, soit 1 500 euros par mois, dès lors qu’elles justifient d’une perte de 50% de chiffre d’affaires.

2. L’activité partielle prolongée
Pour les entreprises fermées administrativement ou faisant l’objet de restriction horaire, l’indemnité au titre de l’activité partielle sera prise en charge à 100% par l’Etat et l’Unédic, jusqu’à la levée de la fermeture, soit 100% du salaire net pour les salariés au SMIC et 84% environ du net dans la limite de 4,5 SMIC.

3. L’exonération de charges sociales
Les TPE-PME fermées administrativement et les entreprises faisant l’objet de restriction horaire qui ont une perte de chiffre d’affaires supérieure à 50% pourront bénéficier d’une exonération des cotisations sociales pendant la période de fermeture ou de restriction.
En attendant que la mesure législative soit prise, les entreprises pourront faire la demande d’un report, pendant la période concernée.

Pour les TPE-PME qui ne font pas directement l’objet d’une restriction d’ouverture, mais qui ont perdu 50% de chiffre d’affaires, il sera possible de solliciter, au cas par cas, une remise de cotisations dues pendant la période de fermeture.

Concernant les entreprises de l’événementiel, qui sont particulièrement concernées par la baisse de la jauge à 1 000 personnes, une réunion de travail sera organisée la semaine prochaine avec les ministères concernés pour évoquer leur situation.

Communiqué FPMP : COVID – 24/09/2020

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Suite aux annonces du Ministre de la Santé de ce 23 Septembre 2020, voici les nouvelles mesures officielles pour les 15 prochains jours en lien avec l’épidémie de coronavirus.

 

Pour les zones « ALERTE » :
– Les rassemblements sont désormais limités à 30 personnes.
–> 69 départements concernés

 

Pour les zones « ALERTE RENFORCÉE » :
– Les rassemblements sont limités à 10 personnes.
– Les salles de sport, gymnases (dès samedi) et salles des fêtes (dès lundi) seront fermés.
–> 11 métropoles françaises concernées : Paris, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, en plus de Bordeaux, Lyon et Nice

 

Pour les zones « ALERTE MAXIMALE » :
– Fermeture de l’ensemble des établissements recevant du public sauf s’il existe un « protocole sanitaire strict » déjà mis en place.
–> La métropole d’Aix-Marseille et la Guadeloupe

 

Vous retrouverez les mesures des différentes zones concernées sur les pages 11, 12 et 13 du document officiel suivant : https://www.gouvernement.fr/…/prez_-_conf_de_presse…

 

Je vous invite à partager sur les réseaux sociaux la vidéo réalisée par les centres Qee avec le #sauvemonpilates : https://youtu.be/4N_y9o8_qoE

 

Je reste très active ces prochains jours et suis ouverte à toutes suggestions qui pourraient nous aider.

 

Yaëlle PENKHOSS, Présidente de la FPMP